Articles

La neuvaine préparatoire à la fête de Saint Michel au Raizet

La neuvaine préparatoire à la fête de Saint Michel, avait pour thème : ‘la famille’, un sujet
d’actualité qui fera l’objet d’un prochain synode, du 4 au 25 octobre de cette année, dans le
prolongement de celui tenu l’an dernier en octobre 2014 et où il était question de la famille et le
mariage. Quel sens donné à cette neuvaine, une neuvaine pour quoi faire ? Dans le dictionnaire, la
neuvaine c’est : « Un acte de dévotion répété pendant neuf jours », mais aussi, il faut savoir que la
pratique de la neuvaine, c’est une tradition séculaire catholique, qui aurait pris son origine dans la
prière des Apôtres et de la Vierge Marie réunis à Jérusalem pendant neuf jours après l’Ascension,
dans l’attente de l’Esprit Saint. La neuvaine, ce n’est pas un acte théâtral, mais, une réponse
humble et fervente à la proposition de Jésus : « Tout ce que vous demanderez avec foi par la
prière, vous le recevrez ». (Mat.21.22).
 
Les réalités de la famille 
Pendant neuf jours, les fidèles ont réfléchi en communauté sur l’évolution de la famille, qui
demeure une valeur primordiale dans la population. La réalité de la famille a bien changé au cours
des dernières décennies. Nous avons une famille en crise qui évolue pour le meilleur et pour le
pire, une famille qui doit faire face à la pauvreté, à la violence, à la monoparentalité…, durant
toute cette semaine, nous avons été à l’écoute de nos familles, nous avons rappelé l’importance du
mariage chrétien, un sacrement qui soutient les époux tout au long du chemin de leur vie. Il ne
faut pas oublier de prendre soin de ces familles blessées, de les inciter à fixer leur regard sur
Jésus-Christ, de mettre Dieu dans leur couple et vivre en parfaite harmonie dans l’amour de Dieu.
Certes, les difficultés existent, la recherche d’unité au sein du couple, doit faire face à un
individualisme excessif qui dénature les liens familiaux, mais l’Evangile de la famille est une
réponse aux attentes les plus profondes de la personne humaine. La famille chrétienne vit sous le
regard aimant du Seigneur et c’est dans le rapport avec lui, qu’elle grandit comme véritable
communauté de vie et d’amour. Pendant toute cette semaine, le père Mathieu Malonga a
accompagné les fidèles par la prière, en présence de nombreux prêtres venus se joindre à lui,
suivant leur disponibilité, (le père Kaze, le père Vincent, le père Charles Schubler). Une neuvaine
bien suivie, grâce au livret préparé par père Silène, le curé de la paroisse. Cette neuvaine touche à
sa et le mardi 29 septembre, Saint Michel sera fêté à la paroisse du Raizet, mais aussi dans toutes
les autres paroisses qui ont pour saint Patron : ‘Saint Michel Archange’.
                                                                           Jeremiah CARLTON                                                                                                                      
                                                                 

 
 Chaque jour, Les différents groupes de la paroisse ont animé la neuvaine, ce
                 mercredi, c’était au tour de la catéchèse, d’assurer les lectures des textes

 Le père Mathieu Malonga a su faire toucher du doigt, les réalités de la famille,

 

  Les fidèles ont partagé avec ferveur, les messages distillés tout au long de la
                neuvaine

 

 La célébration de l’Eucharistie, un temps fort de cette neuvaine avec Pères Malounga; Kaze et Silène.
 


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...