Actualités - A la Une

Père Gregory Gemin a rencontré le pape

Le Père Gregory Gemin, originaire de Sainte Rose est membre de la communauté "Marie Lumière", fondée au Canada. Il réside à Sherbrooke au Québec. Ordonné  prêtre il y a quatre ans, il est le responsable de la formation des prêtres de son Institut. Il vient de participer à la rencontre des formateurs du clergé à Rome. Samedi 7 Octobre, les 250 participants ont été reçu en audience par le pape François. Père Gregory a salué le pape chaleureusement. Echos de cette rencontre et de cette session.

Être des disciples « passionnés pour le Maître » et « des pasteurs ayant l’odeur des brebis », voilà l’idée de fond qui traverse la nouvelle Ratio Fundamentalis Institutionis Sacerdotalis. Promulguée le 8 décembre 2016 par la  Congrégation pour le Clergé (CPC), la Ratio est un texte de référence qui pose les bases et dresse les contours de la formation des candidats au presbytérat. Invités par la CPC à participer à un Congrès International sur le thème de la Ratio (Le don de la vocation presbytérale), nous étions près de 350 formateurs et recteurs de Grands Séminaires (prêtres, évêques et cardinaux) réunis à Rome du 4 au 7 octobre 2017. Ensemble, nous nous sommes questionnés sur nos pratiques comme intervenants auprès des séminaristes, nous laissant interpeler par les conférences de quelques cardinaux et évêques sur : l’accompagnement et le discernement de la vocation sacerdotale, la formation initiale et permanente, l’identité du prêtre, etc.



Le point culminant de ces 4 jours fut la messe en la Basilique Saint-Pierre suivie d’une audience privée avec le pape François. En cette belle salle Clément XVIII, le Saint-Père nous a rappelé l’importance d’avoir des prêtres bien formés : « l’avenir des vocations, dit-il, est possible seulement si nous avons des prêtres bien formés » Comment le prêtre se forme-t-il? Il se forme en évitant d’une part, « une spiritualité sans âme » et d’autre part, « un engagement mondain sans Dieu. » Par contre, poursuit le pape, « un prêtre bien formé est un disciple missionnaire dont le cœur brûle pour le maître et pour le peuple de Dieu. » Le pape nous a laissé sur ces quelques paroles en nous invitant à nous « laisser façonner par le Seigneur et par le peuple de Dieu ».

 

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...