Billet du dimanche 3

Dimanche 19 novembre : 33è dimanche ordinaire

Réflexion sur le dimanche 19 novembre 2017
Frères et sœurs, comme l’homme de la parabole qui part en voyage et confie à ses serviteurs sa richesse pour la faire fructifier, ainsi le Seigneur a confié aux apôtres et à tous ceux qui le suivent encore aujourd’hui des talents. Ces talents sont de toutes natures et qualités. Ils nous sont confiés pour nous-mêmes mais aussi pour le service des autres hommes ou femmes de notre temps et des temps à venir.
Dans la première lecture de ce jour, nous est présentée la femme au sein de son foyer qui fait la joie de son mari mais, faites attention à la fin de ce texte, il nous est demandé de chanter la louange cette femme seulement et seulement si, elle, de son côté, craint le Seigneur.
De même, le psaume de ce jour (127) déclare heureux l’homme qui craint le Seigneur et marche selon ses voies. A lui le bonheur, sa femme sera heureuse dans sa maison comme une vigne généreuse et ses fils autour de la table comme des plants d’oliviers. Beni soit cet homme qui verra le bonheur sur Jérusalem tous les jours de sa vie. Il s’agit ici d’une béatitude, c’est-à-dire la réalisation d’un bonheur parfait.
La deuxième lecture nous invite à ne pas rester endormis comme les autres mais à demeurer veilleurs et sobres car l’homme qui s’endort, qui se lasse, qui s’enfuit ou qui a peur, qui s’enivre des plaisirs de la vie, ne ressemble pas à ce que Dieu attend de lui. Pour cet homme comme pour celui de l’Évangile pleurs et grincements de dents quand le malheur ou la catastrophe s’abattra sur eux.
Car dans tous ces textes, il faut reconnaître que ce que je suis et tout ce que je possède m’a été donné, je l’ai reçu du Seigneur. Et c’est grâce à Lui que je suis.
Ainsi par son intelligence, par son travail, par sa faculté à vivre en société à développer les talents, par les dons reçus du Seigneur, l’homme est appelé à améliorer, c’est-à-dire rendre meilleur le monde qui l’entoure. Et c’est en reconnaissant que tous ces bienfaits ne dépendent pas seulement de sa compétence qu’il atteint la béatitude promise.
C’est aussi dans le partage de ses richesses, quelles qu’elles soient, avec celui qui en a moins que lui, avec le pauvre, qu’il participe pleinement à la construction du royaume de Dieu sur la terre dans la mise en œuvre du commandement que Jésus nous a donné : « aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé » ou bien « aime ton prochain comme toi-même ».
Ainsi l’homme dans sa nature profonde est appelé au partage de ses richesses, de ses dons pour entrer dans la béatitude, dans le bonheur parfait.
C’est cet appel que nous lance le Pape François , en ce 19 novembre 2017, en consacrant ce jour à la 1ère journée mondiale des pauvres.
En ce jour et dorénavant, il s’agit surtout de changer profondément et radicalement nos habitudes, nos attitudes, notre regard sur le monde, sur l’autre, de sortir de nos égoïsmes, de nos désirs et envies de tout posséder, de nos peurs de tout perdre, et de faire le choix du partage, de l’être avec au lieu de l’avoir pour Moi.
Alors, peut être et même surement, entendrons nous le Seigneur nous déclarer : « Très bien, serviteur bon et fidèle, entre dans la joie de ton Seigneur ».
 
Jean Marie LAPOUSSIN, Diacre.

Sans aucun doute vous avez vu les bannières disant lequel ne pas obtenir assez de soins sur la santé peut amplifier votre risque de problèmes de santé innombrables. Vous pouvez acheter des remèdes clairement à votre bureau. Il ya des médicaments destinés uniquement aux femmes. Les sujets tels lequel 'achat Kamagra Oral Jelly' ou '' sont très populaires maintenant. Comment trouver des informations détaillées sur ""? De populeux sites Web le décrivent comme ''. Cependant, il existe plusieurs remèdes qui abaissent la pression artérielle sans nuire à votre érection. Certains médicaments ne conviennent pas aux patients souffrant de certaines affections et, parfois, un médicament ne peut être utilisé quel si des précautions supplémentaires sont prises. De plus Kamagra peut également être utilisé pour appartenir à une autre plainte telle lequel déterminée par votre médecin.



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...