Actualités - Dans le diocèse

Sacré-Coeur : Une journée avec et au service des pauvres

Une journée mémorable avec et au service des plus pauvres.

 

Les fidèles de la paroisse du Sacré-Cœur sont unanimes : nous avons vécu une journée qui restera dans les cœurs et dans les esprits. Et comme disait le curé ce n’est que le commencement.
Le Pape François a voulu  cette journée et l’a vécu lui-même à Rome par une messe et un repas avec 1000 invités: « Je souhaite que les communautés œuvrent pour créer de nombreux moments de rencontre et d’amitié, de solidarité et d’aide concrète ».

 
 

 Après avoir lu et relu ensemble le message du Pape, nous avons décidé de vivre ensemble trois moments de rencontre avec et au service des plus démunis, de ceux et celles qui n’ont pas de maisons, qui n’ont souvent ni à boire, ni à manger et qui de plus, sont souvent mal vu dans notre société et même dans notre Eglise.

 
 

Trois jours  ensemble
 Dès vendredi soir, nous avons eu un débat sur la pauvreté avec deux intervenants engagés au service des exclus. Ce débat fort  intéressant  avait pour objectif de nous interpeller et de nous aider à ouvrir nos yeux et nos cœurs sur les réalités que vivent nos frères et sœurs de la rue sans  aucun lien avec leur famille.
 
Le samedi matin en coopération avec la maison Saint-Vincent de Paul, nous avons participé à un petit déjeuner toujours avec ces hommes et ces femmes de la rue. Après ce petit déjeuner amélioré, nous avons mis en place sur la paroisse trois ateliers : Expressions des talents, Témoignage de vie  et  Ecoute et besoin. Les objectifs de ces ateliers ont été atteints. Ils ont permis d’exprimer les différents talents, d’accueillir quelques témoignages de vie et de prendre conscience de leurs besoins.
 
L’apothéose du dimanche

 

Enfin l’apothéose fut la journée du dimanche avec l’accueil des pauvres par un petit déjeuner sur le parvis de l’Eglise dès 6h30. Les jeunes  de 4ème ont été heureux de servir le café à nos frères et sœurs invités : une belle expérience de service et de charité. Puis ce fut l’Eucharistie avec eux.
Les pauvres ont pris la  parole. Ainsi, nous nous sommes laissés évangéliser par eux. Leurs témoignages nous ont fait toucher du doigt ce que dit le Pape François : « Ecouter les pauvres et partager avec eux nous permet de comprendre l’Evangile dans sa vérité la plus profonde ».

 

Nous avons découvert qu’ils ont eux aussi des talents à faire valoir. Le Père Paul-Antoine  l’a rappelé dans sa conclusion. Cette belle journée s’est poursuivie par un repas fraternel avec et au service des pauvres. Oui, cette journée fut une vraie réussite. Les trois  communautés :   Lauricisque, Grand Camps et le Centre  ont pris leurs responsabilités.
 

 

 Merci à chacun pour ce témoignage donné. L’animation s’est poursuivie dans un esprit de fête, d’écoute, d’accueil des talents des autres, du service de l’autre. Oui, ce fut une  Journée mémorable. Rendez-vous est  déjà pris dès dimanche prochain  pour la fête du Christ-Roi de l’univers et pour Noël. Puisse le Seigneur continuer à nous accompagner dans cette belle mission afin que la paroisse du Sacré-Cœur soit  une paroisse, où les pauvres  prendront toute leur place. Ainsi, l’espérance,  la foi et la charité seront vécues en vérité et en actes.
 
André Dénécy, curé du Sacré-Coeur 

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...