Billet du dimanche 5

Dimanche 31 décembre 2017 : Dimanche de la Sainte Famille

 La sainte Famille 
Dans l’ambiance de la fête de Noël, l’Église nous convie à la célébration  de la sainte Famille : Jésus, Marie et Joseph. Nous constatons que quand Dieu a besoin de collaborateur, il va toujours vers la famille.
C’est le cas d’Abraham qu’il a appelé pour mettre à son service. Il a commencé par rassurer son serviteur : « Ne crains pas ! Je suis un bouclier pour toi. Ta récompense sera grande » Dieu connaît ce qui faisait l’inquiétude d’Abraham, tout comme il connaît ce qui fait l’angoisse et la peur de la famille aujourd’hui. Abraham n’avait pas de descendance.   

             Mais voici, par la foi, Dieu décide de lui donner une descendance. Et Jésus dira plus tard :  « Si tu as la foi, tu verras la gloire de Dieu ». Cette gloire de Dieu s’est manifestée dans la famille que constituaient Abraham et Sara qui sont pour nous aujourd’hui un couple croyant et exemplaire.
C’est également, ce qui poussait le vieillard Siméon et la prophétesse Anne qui attendaient la délivrance d’Israël à faire une lecture de Foi sur Jésus lors de sa présentation au temple par ses parents Marie et Joseph. Le vieillard Siméon sous le souffle de l’Esprit-Saint prophétise que Jésus est la lumière des nations. De même, la prophétesse Anne disait des choses intéressantes sur le Fils de Joseph et de Marie. Justement ces derniers se sont rendus dans le temple conduits par la foi et par respect pour la loi de leur peuple.

En célébrant la sainte Famille : Jésus, Marie, Joseph, l’Église nous exhorte à vivre dans la dynamique de la foi des couples Abraham et Sara et Marie et Joseph. Car c’est la foi qui peut aider les familles modernes et contemporaines à transcender tous les obstacles de la vie.

             Si Dieu est le bouclier de la famille, elle sera toujours une famille forte. Grâce à la foi, Abraham obéit à l’appel de Dieu ; grâce à la foi, il était prêt à sacrifier son unique fils ; grâce à la foi, Sara est tombée enceinte même dans sa vieillesse.
S’inspirant de la parole de Dieu pour aujourd’hui, la foi est le chemin de salut pour libérer la famille  de tout non sens et de toute absurdité telles : la peur, l’angoisse, les séparations et les divorces brutales, les blessures du passé, la violence, la superstition et l’incroyance. 

               Si nos familles veulent retrouver leur équilibre, elles doivent se recentrer sur la foi en trouvant le temps pour prier ensemble, pour aller à la messe ensemble, apprendre à relire la Bible ensemble. Ainsi en vivant dans la crainte de Dieu, nous cultiverons dans nos familles : le respect, le sens du service, le pardon, l’amour mutuel, la solidarité pour une société juste et fraternelle, signe du Royaume de Dieu.
Père Antony ETIENNE


Questions liturgiques

Epiphanie : prière d'un jeune


Jésus, devant la crèche,
Je regarde Marie qui te berce dans ses bras
Et Joseph qui veille sur vous deux.
J'aurais beaucoup aiméêtre là, àBethléem,
Il y a plus de deux mille ans
Pour vous contempler en vrai,

Lire la suite...