Actualités - A la Une

Bilan de la rencontre des évêques de la province

Rencontre des évêques et vicaires généraux de la province.
Basse-Terre – 3 – 5 janvier 2018

 
Les trois évêques, Mgr David Macaire, Mgr Jean-Yves Riocreux et Mgr Emmanuel Lafont, accompagnés de leurs Vicaires Généraux, les pères Gibon, Silène et Diedhiou, se sont retrouvés à Basse-Terre, en Guadeloupe, pour leur rencontre annuelle de province.

 

Ils ont d’abord évoqué les événements de leurs départements et le parcours de leurs Eglises en 2017. Ils sont revenus sur les terribles cyclones qui ont endeuillé et détruit Saint Martin, Saint Barthélemy et frôlé les îles principales, sans oublier les événements sociaux qui ont permis à la Guyane, en mars et avril, de crier haut et fort leur détermination à voir leur région décoller, et pas seulement les lanceurs de satellites.
 
Les projets de nos églises pour annoncer le Christ
 
La Martinique est entrée dans une œuvre longue « Ecclesia 2020 », plan permettant aux forces vives de retrouver l’énergie nécessaire pour être une Eglise dynamique, familiale et ouverte sur toutes les détresses.
 
La volonté des trois diocèses de faire de la Parole de Dieu le fondement de toute la vie et de la mission de l’Eglise va se concrétiser par l’édition commune aux trois diocèses de dizaines de milliers de Bibles en  2018. Cette grande nouvelle aura un impact particulier en Guyane, où se poursuit la préparation de la « Grande Mission » de 2019. Cette année-là, toutes les maisons de Guyane recevront la visite des missionnaires de l’Eglise Catholique. Il s’agira de présenter à tous leur amour du Christ, d’inviter à célébrer la Pentecôte, et de participer activement au mieux-être de tous les Guyanais. Il s’ensuivra, pour tous ceux qui désireront retrouver le chemin de la vie chrétienne active, de participer aux soirées conviviales et fraternelle des cours Alpha, destinés à remettre à flot l’amour de Dieu et la volonté de servir.
 

Faire des parents les premiers catéchistes de la famille
 
Parallèlement, les évêques ont longuement évoqué la mise à jour de l’éducation religieuse des enfants et des jeunes. Révolutionnant la catéchèse ils placeront les parents au cœur de la croissance de leurs enfants dans la foi. Ces parents réapprendront à lire et prier la Bible avec leurs enfants et à les préparer à recevoir les sacrements non pas selon les âges et les classes, mais au moment où chacun sera prêt à « recevoir le Christ ». Les sacrements ne seront plus un « diplôme de fin d’études », mais un encouragement à vivre dans une grande intimité avec Jésus et son Père.
 
Des jeunes pour Dieu et pour la mission.
 
Nos trois diocèses sont très largement plus jeunes que beaucoup d’autres continents, dont l’Europe. Les jeunes sont une chance extraordinaire pour laquelle les catholiques doivent investir très largement. Nous allons préparer intensément le Rassemblement des Jeunes de la Caraïbe (JCJ), à l’image des JMJ du 9 au 23 juillet 2018 en Martinique : plus de 1500 jeunes francophones et anglophones de toutes les Antilles seront rassemblés pour 10 jours de rencontres, prières, enseignement et découverte. Ils se tourneront résolument vers la mission de l’Eglise et prépareront le Synode des Evêques du monde à Rome, en octobre 2018, avec pour thème : « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. »
 


 

Préparer et accompagner des « prêtres missionnaires »
 
Enfin, les pasteurs des Antilles Guyane ont longuement réfléchi aux prêtres dont ils auront besoin dans les années à venir : enracinés dans le Christ, profondément nourris de la Parole de Dieu et dédiés à la mission vers ceux dont l’Eglise est trop loin. Ils souhaitent une Eglise proche des jeunes, sachant les encourager et les accompagner avant, pendant et après la préparation à la prêtrise. Ils s’attacheront à rassembler régulièrement les jeunes prêtres pour des sessions de formation permanente, d’évaluation de leur ministère et de ses défis. Ils n’oublieront pas les prêtres plus âgés dont ils feront des tuteurs des plus jeunes, et garderont les prêtres anciens dans une grande proximité avec la vie pastorale et la vie commune entre prêtres, dans les presbytères.
 
Bien d’autres sujets ont retenu l’attention des évêques. Sans pouvoir les développer ici, ont longuement évoqué la présence du Chemin Néo-catéchuménal, le lien de nos diocèses avec l’Aumônerie Antilles-Guyane de métropole et le rôle des Economes diocésains pour gérer l’économie, les finances, la réalité immobilière de nos Eglises diocésaines.
 
Chacune des trois journées a été marquée par la prière, avec deux messes, l’une à la cathédrale ND de Guadeloupe avec de nombreux prêtres et une importante assemblée, l’autre dans la chapelle des sœurs de Cluny à Versailles.
 
La rencontre s’est conclue ce vendredi 5 janvier à midi, évêques et vicaires généraux ayant repris le chemin de leur diocèse et paroisse.
 
Mgr Macaire, lui, reste en Guadeloupe pour une semaine. Il anime une session réservée aux couples préparant le mariage ce samedi. Puis, dimanche, il préside la messe de 7 H à St Pierre St Paul de Pointe à Pitre. Enfin, il animera la retraite des prêtres qui se déroulera durant la semaine à St Jean Bosco de Gourbeyre.
 

Questions liturgiques

Epiphanie : prière d'un jeune


Jésus, devant la crèche,
Je regarde Marie qui te berce dans ses bras
Et Joseph qui veille sur vous deux.
J'aurais beaucoup aiméêtre là, àBethléem,
Il y a plus de deux mille ans
Pour vous contempler en vrai,

Lire la suite...