Actualités - Dans le diocèse

Lamentin : veillée de prières pour les vocations

PAROISSE SAINTE-TRINITÉ : VEILLÉE DE PRIÈRE POUR LA VOCATION.
 
Les communautés du Bourg, de Castel et de Grosse-Montagne de la Paroisse Sainte-Trinité du Lamentin,  ont organisé le samedi 27 janvier 2018 une veillée de prière ayant pour thème : CHAPELET POUR LA VOCATION SACERDOTALE OU RELIGIEUSE.
Il y avait environ 150 fidèles  à cette soirée. L’équipe relais vocation, accompagnée par le mouvement du rosaire, la légion de Marie, du Père BLANCHARD Albert, ont confié leurs prières à la bienveillante intercession de la vierge Marie.

 

Ils ont médité les mystères Joyeux.  Pour certains jeunes,  prier le chapelet était une découverte.
 
Ensemble, ils ont témoigné de leur foi et ont  compris, sans la prière, tous nos efforts pour obtenir des vocations seraient incomplets.

 

La célébration a commencé par le mot d’accueil suivant :
 
« Chers frères et sœurs, nous voici réunis pour prier pour les vocations ».
La vocation est un don, une grâce que l’on reçoit. Dieu qui la donne est toujours discret. Aujourd’hui, comme hier, il parle par l’intermédiaire d’évènements, de rencontres, de paroles lues ou entendues. Aucune vocation n’a la même histoire. Certaines sont précoces, d’autres tardives, chacune est un cheminement, une aventure ».
 
La veillée a commencé par le chant d’ouverture : « Ecoute la voix du Seigneur »
 
Père Albert BLANCHARD proclame ensuite l’évangile de Jésus Christ selon Saint Luc (1, 39-56) visite de Marie à Elisabeth.

 

C’est une joie de se retrouver ensemble pour prier le chapelet afin que le Seigneur donne à son Eglise de nouveaux pasteurs et des chrétiens qui s’engagent à la suite du Christ.
 
La méditation des Mystères joyeux au nombre de cinq se sont déroulés, par la présentation de chaque mystère, une intention de prière à Marie que nous lui demandons de la confier à DIEU suivi du chapelet ensuite d’un refrain et d’un temps de silence.
 
Nous avons terminé notre rencontre par une prière pour les vocations qui s’intitule comme suite :
 
 « Seigneur Jésus, toi qui es le Bon Pasteur, suscite dans toutes les communautés paroissiales, des prêtes et des diacres, des religieux et des religieuses, des laïcs consacrés et des missionnaires selon les nécessités de ce monde que tu aimes et que tu veux sauver.
Nous te confions en particulier notre communauté. Crée en nous le climat spirituel des premiers chrétiens, afin que nous puissions être un cénacle de prière, accueillant avec amour, l’Esprit Saint et ses dons.
Assiste nos pasteurs et toutes les personnes qui se consacrent à Toi. Guide les pas de ceux qui ont  accueilli ton appel. Tourne ton regard d’amour vers tant de jeunes bien disposés et appelle-les à ta suite. Amen ».
 
Et la soirée se termine par le chant d’envoi : « Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son Nom ».

 
                                                                                     

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...