Billet du dimanche 2

Dimanche 11 février : 6è dimanche ordinaire

                                    Que Jésus nous purifie de nos lèpres
« Heureux l’homme dont la faute est enlevée et le péché remis », nous dit le verset  du psaume 31. Le lépreux, pour obtenir  la purification de son corps mortel, a violé la loi de Moïse, et s’est rapproché de Jésus pour lui demander de le purifier «Si tu le veux, tu peux me purifier ». Et Jésus le touche et le purifie. Jésus en le touchant ne devint-il pas impur ? Car selon la loi de Moïse le lépreux doit vivre à l’écart,  « une habitation sera hors du camp ».(Lv,13, 46) Le lépreux en désobéissant à la loi, trouve en Jésus un appui, un secours. Jésus le rend à la vie, il peut maintenant vivre en société. Sa joie est immense et il le partage avec tous ceux qui croisent sa route. Pourtant avec fermeté, Jésus lui demande de n’en parler à personne, mais d’aller se  montrer au prêtre.  Le prêtre  a constaté  sa purification, il ne l’a pas guéri, mais a  aussi autorité pour lui permettre de reprendre sa place parmi la population.
Cette autorité de Jésus, vaut aussi pour nous, en ce temps  Carême, préparons –nous à recevoir  la paix du Christ et la partager avec nos connaissances qui souffrent.  Donnons du temps pour prier Dieu. Que par Jésus son Fils bien aimé, Dieu nous guérisse de nos lèpres. Ces lèpres qui nous défigurent de l’intérieur du cœur, Ces lèpres qui ternissent  le regard bienveillant  que nous portons à nos frères et sœurs en Dieu qui cherchent et qui le cherchent. Ces lèpres qui nous poussent souvent  à offenser Dieu. Ceux qui essaient de nous faire taire quand nous lui demandons de « ne pas  nous laisser  entrer en tentation ». Ces lèpres qui veulent nous détourner de  l’église, eux qui éloignent des jeunes du chemin de la pratique de la foi, eux qui cassent les familles qui sèment la désolation dans la société, à cause de l’égoïsme et du manque de charité et de solidarité.
Jésus dit au pénitent, ex-lépreux, d’aller se montrer au prêtre ; il nous montre ainsi que la loi doit-être appliquée, mais son application doit se faire avec l’évolution de la vie. Nous, aussi,  allons - nous montrer au prêtre, confessons nos fautes, convertissons-nous !  Que Jésus  étende sa main sur nous et nous guérisse de nos lèpres. Que nous soyons purs  pour vivre avec lui sa victoire sur la mort.
Diacre Georges BERVIN


Questions liturgiques

La Parole de Dieu dans la liturgie

Par le Pape François le 31 janvier 2018

Quand on lit la Parole de Dieu dans la Bible – la première Lecture, la seconde, le psaume et l’Évangile – nous devons écouter, ouvrir notre cœur, parce que c’est Dieu lui-même qui nous parle et ne pas penser à autre chose ou parler d’autre chose. Compris ?… Je vais vous expliquer ce qui se passe dans cette liturgie de la Parole. Lire la suite...