Actualités - Dans le diocèse

Marie Mère de l’Eglise : l’Espérance au cœur des chrétiens !



Marie Mère de l’Eglise : l’Espérance au cœur des chrétiens !
Quelle belle fête que celle de Marie Mère de l’Eglise, instituée par le pape François, après les recommandations du pape Paul VI au concile Vatican II. C’était donc ce lundi de Pentecôte 21 mai 2018 la première solennité de cette fête pour l’Eglise universelle. Et dans notre diocèse, Mgr Riocreux a marqué l’évènement par une messe solennelle dans la chapelle de saint Jean Bosco à Gourbeyre qui était archi-comble pour l’occasion.

Il faut dire que Frère Francklin Armand, fondateur de la Fraternité de l’Incarnation en Haïti, de passage en Guadeloupe, y était présent. Et de nombreux chrétiens sont venus à sa rencontre…
La messe était animée joyeusement par le groupe Karukera Gospel Akademy qui, à saint Jean Bosco, fait merveille depuis un an. Cette action de grâce était la pierre d’angle pour les confirmés de l’aumônerie Dom Helder Camara et marquait aussi l’entrée en période des examens pour les lycéens et particulièrement ceux du LEP de Blanchet, les familles avaient à cœur de se rassembler en la circonstance. Mgr l’évêque était entouré du père Jacques Hivon, chancelier du diocèse, et du Frère Ralph prêtre des petits frères de l’Incarnation. A la fin de la messe, Christiane Lebon, mère de famille, entourée de son mari et de ses enfants recevait la croix et le foulard signe des trois sacrements de l’initiation chrétienne qu’elle recevra fin juin après un parcours fervent au sein des aumôneries militaires : « c’est pour moi un aboutissement tant désiré. Thierry, mon mari, est souvent muté et j’ai dû m’adapter à chaque fois. Ici à l’aumônerie Dom Helder Camara, j’ai trouvé une stabilité et une paix qui m’a fait du bien ainsi qu’à toute ma famille. Nous devons changer de base militaire en juillet, Thierry ayant reçu une nouvelle affectation, c’est plus réconfortée et confiante que je repartirai ; originaire de Polynésie, mon mari étant réunionnais, nous garderons ce lien si bénéfique avec la Fraternité de l’Incarnation car il nous fait du bien. »



 

L’après-midi, Frère Francklin nous a donné un enseignement plein de lumière : « Nous voyons bien que Jésus, dans l’Evangile, ne disait pas seulement, il faisait. Nous sommes invités, comme chrétiens,  à nous engager sur son chemin ! » Voilà qui porte à l’espérance !  

Jean-Marie Gauthier

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...