Actualités - A la Une

Fête des Rameaux : la joie des 700 Jeunes du diocèse à Anse-Bertrand

A l'occasion des 32e journée mondiale de la jeunesse, en ce week-end  des Rameaux, 700 jeunes de toutes les paroisses ont convergé vers le Camp Militaire à  Anse-Bertrand, commune du Nord Grande-Terre.
Dès le début de l’après-mid de samedii, voitures et autocars ont déposé les jeunes vêtus des T-shirts spécialement préparés pour  leur groupe. Enthousiastes,  ils ont écouté attentivement l’évêque et le curé de  la paroisse Roland Kinkouni qui a souhaité une chaleureuse bienvenue à tous.




La bénédiction des rameaux


Les médias locaux se sont interéssés à l'évènement

Dans son introduction, Mgr Riocreux a repris le message du pape François avec cette phrase « Le Puissant fit pour moi des merveilles » extraite du Magnificat de la Vierge Marie. Puis, accompagnés des prêtres, religieuses, dont sœur Marietta, responsable diocésaine de la pastorale des jeunes, ils ont échangé sur le thème de la Vierge Marie.

Diner, veillée, adoration du Saint Sacrement ont continué ce qui avait bien commencé dans l’après -midi. Tard dans la soirée, les jeunes ont vécu un temps d’adoration dans la belle église St Denis, récemment restaurée. Enfin, les 700 jeunes ont logé dans les maisons des 200 familles d’accueil. Moment émouvant pour faire connaissance et échanger sur la foi et l’Eglise.

Après une nuit courte, les jeunes se sont rassemblés sur le parvis de l’église. Après le chocolat chaud offert par les paroissiens et les commerçants, les jeunes ont entendu l’invitation du curé à se rassembler. Mgr Riocreux a présenté en quelques mots le sens de ces rassemblements annuels qui s’inscrivent dans le cadre des JMJ. Il a mentionné les dernières JMJ, celles de Cracovie et annoncé les prochaines en janvier 2019 à Panama. Au même moment, à Rome, les jeunes polonais ont transmis la croix confiée aux jeunes par le pape en 1985. C’était donc cette année le 32ème journée mondiale de la jeunesse.











Moment émouvant : celui de la bénédiction des rameaux par l’évêque et le chant des Hosanna. La procession a traversé la ville et s’est rendu au camp militaire pour la messe concélébrée par l’évêque et 4 prêtres. La lecture de la Passion selon St Matthieu a été faite par 5 jeunes de la paroisse. Dans son homélie, Mgr Riocreux a médité sur ce drame que les fidèles venaient d’entendre. Il aposé une question : « Où aurions nous été ce jour-là ? » En rappelant la trahison de Judas, le reniement de Pierre, mais aussi la compassion de Joseph d’Arimathie et celle des femmes.
La messe s’est poursuivie en présence de 1000 personnes, dont le maire d’Anse Bertrand qui avait mis les moyens de la ville à la disposition de l’organisation de cette journée.





Après la communion, ce furent les remerciements et le chant enthousiaste des jeunes reprenant avec joie l’hymne des JMJ de Cracovie « Heureux les miséricordieux ».

Prochains rendez-vous pour les jeunes : les Rameaux 2018 dans une ville qui n’a pas encore été choisie et un rassemblement des jeunes de la Caraïbe en juillet 2018 en Martinique, et bien sûr les JMJ en janvier 2019. Mgr Riocreux a d’ailleurs annoncé que des groupes de jeunes de France feraient escale en Guadeloupe pendant trois jours avant dde se rendre à Panama.





 

TEMOIGNAGES DE JEUNES

Ce week-end des Rameaux à Anse-Bertrand a été une belle expérience en communauté. Et j’ai été très heureuse de la revivre pour la troisième fois. De voir combien les jeunes de la Guadeloupe se rassemblent pour louer le Seigneur. J’ai pu prendre le temps pour méditer, ouvrir mon cœur à Dieu et de me libéré de mes peurs. Ce week-end m’a apporté énormément de joie et je remercie Dieu pour ça. Emma.

 
 Etant donné que c’est quelque chose que j’ai déjà fait, je dois avouer que ce n’est jamais pareil. Mais ce week-end était bien, ça m’a permis d’être en communion d’avantage avec Jésus et de mieux connaître l’histoire de Marie. Mais malheureusement entre jeunes nous n’avons pas eu d’échange comparer à Marie Galante ou Basse Terre ou l’on a pu faire connaissance avec d’autre jeune échanger et discuter. Malgré cela j’ai passé un agréable moment, nous devrions faire cela plus souvent. Marielle
 Dans l’ensemble mon week-end c’est bien passer j’ai été très bien accueilli qui ce soit avec ma famille d’accueil ou avec l’ensemble des personnes. Rien que le fait de discuter avec des personnes que l’on ne connaît pas forcement je trouve ça super cool. Mathieu
 J’ai passé un bon week-end, mon moment préféré a été pendant l’adoration. Chloée



Durant ce week-end, je suis allée à la rencontre de Marie à travers une catéchèse qui s’est tenue près de l’Eglise, «  Marie, modèle de foi ». Nous avons découvert une femme forte et confiante, qui coopère et collabore avec le seigneur,  nous invitant à la suivre comme elle l’a fait. Elle a dit oui au projet de Dieu, enfanter le sauveur, sans hésiter. Ne pourrions-nous pas faire la même chose ? Accepter le projet de Dieu pour nous, suivre ses commandements ?
Ce week-end a été aussi l’occasion d’aller à la rencontre d’autre jeunes, plus âgés, plus jeunes ou du même âge que moi. Ayant été logée dans une famille afin de passer la nuit du samedi, j’ai pu faire la rencontre de deux adultes qui animés par la foi, m’ont généreusement ouvert les portes de leur maison. L’amour chrétien dont ils ont fait preuve m’a ouvert sur les valeurs de partage et de fraternité.
Durant ce week-end nous avons eu des moments de méditation, nous avons vécu la crucifixion de Jésus aux côtés de l’Evêque, Monseigneur Jean-Yves Riocreux, nous avons vécu des moments d’intense joie lors des chants et des présentations de sketch faits par chaque doyenné, des moments de partage lors du déjeuner ou du temps libre où nous pouvions aller à la rencontre de nouvelles personnes.
Ce week-end fut une très bonne expérience ; l’occasion de se poser des questions et de trouver des réponses. Je suis rentrée chez moi dimanche après-midi, dans les environs de dix-sept heures, fatiguée, mais revigorée spirituellement.

COUDOUX Noa.

Les 8 et 9 avril 2017 j'ai eu la chance de participé au week-end des rameaux à Anse-Bertrand . Ce n'était pas mon premier week-end des Rameaux mais comme a chaque fois ce fut une expérience mémorable qui comme les précédents resterons gravés dans mon cœur. Je suis toujours heureuse en me rendant au week-end car c'est un moment de convivialité extraordinaire revoir des amis d'autres paroisses prendre de leurs nouvelles ressasser le passé....Mais ma plus grande joie est de voir de plus en plus de nouveau visages ,de plus en plus de jeunes qui décide de vivre leur foi en église.  Le thème de cette année "Le Seigneur fit pour moi des merveilles" m'a permis d'approfondir ma connaissance sur maman Marie d'en voir d'autres aspects mais ce thème m'a surtout permis de voir toutes les merveilles que Dieu a fait des ma vie et fera. Après un tel moment je me sens revigorée et prête tout comme Marie a abandonée ma vie aux merveilleux mystère de Dieu en lui disant "Que tout soit fait selon ta parole"
 Alexyah Pastorale des Petits frères de St Jean Bosco


" Les rameaux c'était le feux " les jeunes ont allumé le feu sur chacun de nous et nous en sommes renouvelés.
La veillée du samedi soir a été très bien animée par les doyens de Morne à l'eau et nous à plonger dans une intimité avec Jésus .Un rassemblement  toujours aussi magique , grandiose . J’étais fière d'avoir participé à ce weekend car   notre société nous livre une image des jeunes le plus souvent négatives et ce weekend nous étions 700 jeunes qui partageaient notre foi , notre amour pour notre DIEU . Ce weekend  était  aussi très éducatif  car il nous apprend à vivre en communauté  (solidarité , partage , connaissance , apprendre à vaincre sa timidité , s'intégrer). De très belle chansons vivantes , un accueil inoubliable  et  un prêtre aussi dynamique, vivant !
C'était le feu à anse Bertrand avec beaucoup d'amour et de sourire. J'ai d'ailleurs tissé de nombreux liens  amicaux  avec différentes pastorales : échange divers.
Weekend la té en zafé ay !
Jade, pastoral des Petits Frères de Gourbeyre 

Questions liturgiques