Actualités - Dans le diocèse

Avec le Prado : « De nos fragilités, Il fait un chemin »

Avec le Prado : « De nos fragilités, Il fait un chemin »

Tel était le thème des trois jours de récollection proposés par les laïcs et les prêtres du Prado du diocèse, à la chapelle de la Retraite (Baie-Mahault) pour tous les chrétiens désirant préparer la rentrée.




Et ce sont plus de cent personnes qui se sont mises en chemin pour approfondir la Parole de Dieu à l’école du Bienheureux Père Antoine Chevrier. Le Vendredi : « la fragilité, où est Dieu » (avec Père Albert Blanchard), le samedi « dans la fragilité s’ouvrir à Dieu » (avec Père André Dénécy), et le dimanche « dans la fragilité, un chemin de vie » (avec Père Paul-Antoine Bernard). Les enseignements alternaient avec les échanges, les oraisons, l’eucharistie, les partages. Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, chacune et chacun, jeune ou vieux, a pu apporter sa pierre et trouver réconfort, et recharger ses batteries pour repartir du bon pied.Lors de l’eucharistie dominicale de clôture le 19, Père Plocoste a su trouver les mots pour nous interpeler à partir de la rencontre de Marie à Elisabeth : ne baissons jamais les bras, soyons des éveilleurs !



Nous retenons, Juney et moi, trois repères (parmi les nombreux jalons proposés) lors de cette retraite : l’esprit de famille loyal et vrai qui permet à personne de se sentir lésé ou à part ; le livre de Thierry Magnin :  « penser l’humain au temps de l’homme augmenté » sur lequel s’est appuyé le Père Paul-Antoine pour son enseignement … le dépassement de soi passe souvent par l’acceptation humaine de nos erreurs, de nos faiblesses, de nos échecs… de cette acceptation qui ne doit jamais être passive, Dieu trace un chemin… l’homme est une merveille fragile et nous pouvons être désemparés par nos fragilités, aussi suivons Jésus-Christ de plus près ! voilà qui redonne espoir quand on est en peine dans nos vies de famille ; enfin le temps d’oraison silencieuse à la lumière de la Parole de Dieu selon les exercices proposés par le Prado (il fallait vivre ce silence de communion dans la chapelle à ce moment précieux là, dans la journée. Nous nous sommes étonnés nous-mêmes en ressentant combien cela nous faisait du bien).
Bonne rentrée à tous ! et bon chemin avec le Prado !

Texte de Armand ROBERT (Morne-à-l’Eau)
Et Juney COPHY (Gourbeyre)
Photos Isnard Ugonin (Lamentin)

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...