Actualités - A la Une

SŒURS SALESIENNES A SAINT MARTIN

  


Lundi 15 octobre 2018  fête de Ste Thérèse d’Avila, trois Filles de Marie Auxiliatrice (FMA) ou Salésiennes de Don Bosco arrivent à Saint Martin.

Père Thierry St Clair, Directeur Diocésain de l’Enseignement Catholique  en  Guadeloupe a accompagne les trois religieuses. Sœur  Myrlène Félix, Soeur  Daniel Rameau et Soeur Aline Nicolas, Provinciale des Sœurs Salésiennes en Haïti.

A l’aéroport de l’Espérance à Grand Case, accueil chaleureux du curé de la paroisse Saint Martin de Tours, le Père Marcin Karwot ‘et d’un paroissien Alain Nouatzi.
 
Dans l’église de Marigot, nous remercions  le Seigneur  pour cette présence salésienne sur cette île avec le chant entonné avec joie par Père Marcin: « Rendez grâce au Seigneur car Il est bon ».

 


Puis, nous découvrons notre nouvelle demeure où nous  accueille  une belle icône de notre Dame du Perpétuel Secours  dans le salon. Agréable surprise car c’est la patronne de notre pays, Haïti.

Voici nos sœurs prêtes pour cette première année missionnaire, avec le projet principal la  fondation d’une école catholique à Saint Martin. Mais dès notre arrivée, nous entrons dans la mission avec plusieurs activités.Accompagnement de  la pastorale des jeunes. Supervision de la  catéchèse paroissiale  avec formation des catéchistes et des animateurs.Visite des malades et des personnes âgées.

 

Mgr Jean Yves Riocreux avait souligné lors de la messe de rentrée de l’Enseignement catholique : «  Les sœurs salésiennes viennent  participer à la reconstruction spirituelle, morale et matérielle de Saint Martin à  travers l'éducation intégrale des enfants et  des jeunes  ».
 
Nous remercions l’évêque de Guadeloupe, notre Mère Générale, Mère Yvonne Reungoat, d'avoir contribué à faire de cette devise une réalité : «Avec les jeunes et les adultes,  être missionnaires d'espérance et de joie à  Saint Martin".
 
Que le Seigneur dans sa bonté infinie achève en nous ce qu’il a commencé pour sa plus grande gloire et pour le salut de son peuple.
 
Les FMA de Saint Martin.

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...