Billet du dimanche 2

Être soi pour cheminer avec Jésus


Partager le peu que l’on possède avec l’ami(e) ou l’inconnu(e), c’est vivre dans un monde de liberté que l’œil ne voit pas.
La joie de donner est un élément de la foi chrétienne, un pan du baptisé qui concrétise l’amour pour son prochain.

Il avait 10 ans, dans la cour de récréation, pour son neuf heures, il avait une banane un peu abimée que lui avait donnée sa voisine en remerciement d’un service qu’il lui avait rendu avant d’aller à l’école. Son camarade le regardait, il avait faim, il n’avait rien. Lui, casse la banane, donne à son camarade la partie non abimée. Tout joyeux, ils savourent le fruit. En ce jour de l’année 1950, ces deux garçons ont inscrit la vraie liberté, dans leur intérieure. Cette liberté est une force dont tous les baptisés ont en eux et qu’ils doivent bénévolement mettre au service de l’Église qui est au service des pauvres.

Cheminer avec le Christ, c’est prendre la route de la vie en société en toute simplicité. Jésus nous enseigne à prendre sur notre route missionnaire, le temps de voir, d’écouter et d’agir avec le pauvre qui a besoin d’être aidé. Ce cheminement nous apprend à :
Vivre en permanence l’amour que l’Esprit Saint anime en chacune et en chacun de nous.           

 Se connaître pour avancer en Église dont le Christ est la tête.
Le chemin qui nous porte  au royaume, n’est-ce pas la foi en Dieu par Jésus-Christ et l’Esprit Saint qui est Dieu.
 

Georges BERVIN (Diacre)


Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...