Actualités - Dans le diocèse

La Miséricorde vécue chez nous en Guadeloupe


 


Durant plus d’une semaine, et avec un programme bien rempli, le Père Rodrigue Chabi, messager de la miséricorde divine avec les reliques de sainte Faustine Kowalska, apôtre de la Miséricorde, et saint Jean-Paul II (témoin de la Miséricorde) nous a permis de découvrir ce qu’est vraiment la miséricorde demandée par notre Seigneur Jésus.

C’est avec  joie et une belle ferveur que les habitants de l’île et dépendances ont pris le temps de participer aux messes, conférences,  chemin de croix et vénération des reliques d’autant que c’est la première fois que nous en recevons.

A ce propos, notons en avant-première le souhait du retour  des reliques.

Toutefois, il faut signaler l’accueil fait par le Diocèse, je veux dire par notre Evêque qui a donné confirmation aux différents prêtres, heureux de cette visite dans leur paroisse.

Découvrir que la miséricorde n’est pas seulement depuis la révélation faite à sr Faustine, mais qu’au long de l’histoire Dieu a toujours prodigué aux hommes sa miséricorde, son amour incommensurable pour tous, il convient donc que les enfants de l’Eglise, les chrétiens, les  baptisés   d’une manière toute spéciale, ne cessent de remercier Dieu pour les preuves de son amour miséricordieux. : « Père riche en miséricorde, à qui irions-nous tu as les paroles de la vie éternelle » comme dit l’apôtre.

En ce temps de carême, merci Seigneur pour ton peuple, pour qui tu as fait grand, dans ta grande bonté tu nous fais grâce également de la visite des reliques du Saint Pape Jean-Paul II, comment ne pas te dire un grand  « hourra » ! , merci pour ce clin d’œil, ton amour est sans réserve.
Le peuple assoiffé et en attente, a été heureux d’accueillir ces témoins de foi, nombreux sont-ils accourus du nord au sud, d’est en ouest, même traversant la mer en direction des dépendances Saint Martin à 55 mn en avion, Marie-Galante à 50mn et les Saintes Terre de Bas à 30mn en bateau ; nous faisant penser à Saint Paul.

Merci pour ce beau et bon temps de prière, essayant de faire notre, ce message d’amour, souhaitant que se mette en place un lieu  et des groupes de la Miséricorde  Divine, pour  chanter sans cesse les miséricordes du Seigneur : « Jésus j’ai confiance en Toi »



                                                                                                                            Huguette Olanor-Boque
Renouveau Charismatique

 

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...