Actualités - A la Une

Fêtes Patronales à Saint Barth



A l’occasion de la Saint Barthélemy et aussi de la fête de Saint Louis, Mgr Riocreux a présidé deux messes, une à Gustavia et l’autre dans le quartier de Corossol.

En effet, la fête patronale du 24 Août est un moment important dans la vie de cette ile singulière.


Samedi, lors de la messe, l’évêque a rappelé l’histoire de l’ile, ainsi nommée par Christophe Colomb en 1493 et il a surtout évoqué la figure de l’apôtre Barthélemy-Nathanaël. L’évêque a aussi  souligné que cette fête est une fête pour tous, Saint Barth de souche ou de cœur. En présence du président de la collectivité, Bruno Magras et de la préfète Sylvie Faucher et des autorités, Mgr Riocreux a cité une phrase du président Magras : « Aussi petit que soit notre caillou, il n’est  pas fait d’un bloc, mais d’une mosaïque de quartiers. »  De fait  sur cette ile avec 9.000 habitants, dont le tiers de souche et les autres venant du monde entier, chaque quartier a son indentité. Lorient, Colombier, Flamant, Corossol…

 


C’est dans ce quartier , sous le patronage de Saint Louis, que l’évêque a célébré la messe dimanche matin à l’extérieur. Là, comme la veille, ces célébrations ont été suivies d’une procession avec chants pour marquer le souvenir des défunts avec une couronne de fleurs jetée en mer.
 


Tout au long de ce week end, les fêtes se sont poursuivies avec des  animations et un feu d’artifice à Gustavia.

Le curé de la paroisse, Père Fiorenzo Rossi, la communauté brésilienne « Palavra Viva » et les paroissiens  avaient bien  préparé ces deux journées de fêtes patronales.

 

   

 

 

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...