Actualités - A la Une

La Mission aujourd’hui dans la Caraïbe

 

En mai dernier, lors de la rencontre des 20 évêques des Antilles, décision a été prise pour un séminaire sur la Mission en septembre. L’initiative, soutenue par Rome, s’est donc réalisée mi-septembre à Trinidad.

Une cinquantaine de délégués des diocèses de la région se sont rassemblés dans cette île pour une réflexion, des célébrations et un « rallye » avec des milliers d’enfants. Huit évêques, des prêtres et religieuses ainsi que de nombreux laïcs ont participé à l’évènement. Les trois diocèses francophones des Antilles-Guyane étaient présents.

Ce Congrès était tout entier centré sur la Mission avec l’invitation à vivre la mission dans son propre milieu. Une conférence magistrale donnée par Mgr Jason Gordon, archevêque du lieu, s’est appuyé sur la parole de Dieu avec l’exemple de Saint Paul rappelant aux Ephésiens leur vocation et leur unité dans la foi, comme nous le chantons : « Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père » (Eph  4). Ce texte rappelle aussi la diversité des vocations au service de la même annonce de l’Evangile.

Dans son exposé, Mgr Gordon a aussi donné les cinq niveaux d’implication. Tout d’abord, l’appel personnel à l’image de Jérémie, appelé avant sa naissance (Jer 1,5).

Ensuite, la découverte de ses charismes, des talents que le Seigneur nous a donnés pour la construction du Corps de l’Eglise (Eph 4, 1-16), et ceci quelque soit son état de vie : marié, célibataire, consacré ou prêtre.  Et enfin les deux derniers niveaux : celui de la conscience, « la voix de la conscience est la voix de Dieu », avec l’enseignement donné par le cardinal Newman ( prêtre anglais converti du 19ème siècle)  bientôt canonisé. Et le développement humain intégral.
 
Dans cette conférence, il nous a été dit comment vivre cette progression depuis notre baptême jusqu’à notre route en Eglise pour que le Corps du Christ s’établisse par les charismes.

« Baptisés et Envoyés » » Le baptême a  été rappelé en permanence, y compris par un baptistère au dessus duquel  on voyait la colombe du Saint Esprit, ainsi qu’une magnifique décoration avec l’eau coulant en abondance.

Cet enseignement a été précédé par une rencontre avec les enfants et jeunes des écoles catholiques de Trinidad ainsi que ceux de collèges publics. Enfants de tous âges avec leurs uniformes de toutes couleurs.

 


Superbe journée avec des milliers d’enfants participant joyeusement à ce grand moment de la vie de l’Eglise dans la Caraïbe. La messe dans l’immense hall rappelait les rassemblements que nous connaissons : celui d’enfants et jeunes enthousiastes réunis à Lisieux et à Lourdes, notamment le Frat ainsi que les JMJ.

C’est finalement un congrès en actes qui a impressionné tous les participants. Ceux de l’extérieur ont découvert que les « Steel band » de Trinidad participaient à la prière et à l’animation, comme chez nous avec le Ka.
 
A la veille du Mois Missionnaire Extraordinaire, cette rencontre nous a galvanisés pour vivre la Mission aujourd’hui aux Antilles, en communion avec l’Eglise universelle représentée par le nonce apostolique et le Père Ted Nowak, de la congrégation pour l’évangélisation des peuples venu spécialement de Rome.
 
Puissions-nous tous comprendre que les Missions qui se sont développées durant ces deux derniers siècles se développent toujours dans cette « nouvelle évangélisation » en ce début du troisième millénaire.

 


Avec Mgr Alleyne évêque de Guyana anglaise 
 


+J-Y RIOCREUX

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...