Billet du dimanche 2

10 mai 2020 : 5è dimanche de Pâques

  Ne soyons pas tristes…Jésus est avec nous

 La situation sanitaire et sociale que nous vivons en ces, nous fait la claire démonstration que dans la vie tout est lié. L’authenticité de la vie porte en chacune et en chacun de nous le feu de l’Alliance qui nous unit au Père.
Jésus dans l’Évangile de Saint Jean, nous dit qu’il va nous préparer une place auprès du Père. Pour occuper cette place, nous devons être prêts. Nous devons, à tout moment, être en mesure de le suivre sur le chemin de la vraie vie. Et marcher à la suite de Jésus  se fait dans la joie, dans la lumière du Christ Ressuscité : « Je suis le chemin la vérité et la vie, personne ne va vers le Père sans passer par moi » (Jn. 14,6).

Il est la parole vivante qui donne vie, il nous guide par l’écho de sa voix sur les routes de la charité, de la fraternité, de la solidarité. Ce fait est une constatation qui nous fait vivre notre foi avec une puissante détermination et une force solidaire pour servir les autres. L’actualité nous fournit de multiples exemples. L’évangile de ce dimanche est un rappel à notre foi : « Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi »(Jn. 14, 1) « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe » (Jn. 14,9). La foi n’est pas un sentiment inerte de bénitier, mais une action pérenne de vivre la croix du Christ Ressuscité. La résurrection du Christ que nous célébrons à chaque Eucharistie, même virtuellement, est la gloire de Dieu. « La Gloire de Dieu est L’Homme Vivant » (St Irénée).

Jésus attend de nous ce cheminement : Vivre la foi en toute circonstance en servant celles et ceux qui ont besoin de nos services. Lui qui est la résurrection, la vérité, notre mission n’est-ce pas de le faire connaître ? En le voyant nous voyons le Père, car Jésus est le verbe fait chair, sa passion et sa résurrection sont en lui, les œuvres du Père. « Le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres » (Jn 14,11)

La mère qui offre un masque à sa voisine âgée qui tisse sa solitude dans le confinement. Les jeunes lycéens qui offrent leurs services pour livrer, repas, plateaux de fruits et légumes aux familles nécessiteuses. Les uns, les autres portés par la Parole de Dieu, portent une lumière de vie et de paix et d’espérance à des personnes enfermées dans la solitude à cause du confinement avec l’outil qu’est le téléphone.
Avec la Vierge Marie, en ce mois de Mai, par la prière aidons-nous à transformer notre solitude en prière à la grâce de Dieu- :  être en Cénacle pour accueillir l’Esprit Saint à la Pentecôte.
 Georges BERVIN (Diacre)